Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« Maîtriser les réseaux sociaux pour en intégrer les usages en formation ou en orientation » est le titre exact du webinaire que j’ai animé ce jeudi 16 novembre pour Espace Compétences, le Cariforef de la Région PACA.

Environ 80 personnes ont ainsi pu échanger avec moi sur ce sujet par visio interposée. J’ai tout d’abord posé le cadre, en m’étonnant des réactions parfois virulentes des acteurs de la formation face à cette question. Les réseaux sociaux ne laissent pas indifférent, et le rejet est parfois viscéral et brutal. Certains rejettent sans même connaitre : « je ne les utiliserais jamais car il n’y a rien d’intéressant » me semble la phrase la plus paradoxale qui soit : comment, sauf à écouter les « on dit », peut-on savoir qu’il n’y a rien d’intéressant si on n’en a pas fait soi-même l’expérience ? En la matière, on ne peut se contenter d’un regard en extériorité, il fait explorer pour développer des usages et en tirer de l’information pertinente. Comme en toutes choses, il faut raison garder, regarder en toute objectivité les dangers et les potentiels de ces outils dont on sait aujourd’hui qu’ils sont durablement installés dans notre paysage culturel, dans nos habitus,  et qu’ils transforment nos pratiques sociales, nos modes de relation aux autres et à soi-même. L’extimité (pour reprendre l’expression de Serge Tisseron), le regard des autres est une voie majeure de la construction de l’estime de soi, a fortiori pour les Digitales Natives. Ignorer ce phénomène, qui plus est en dénonçant les dangers, me semble être, pour un professionnel de la formation et de l’éducation, une scandaleuse démission !

Après ce premier constat, j’ai montré la diversité des réseaux sociaux numériques, et j’en profite pour remercier au passage Fred Cavazza pour la brillante typologie qu’il propose chaque année depuis dix ans. Puis, j’ai illustré plusieurs types d’usages pédagogiques des réseaux sociaux : pour faire produire les apprenants, comme le fait par exemple sur twitter Yann Bouvier avec le journal d’un Poilu, ou bien encore pour prolonger la relation présentielle, en créant un groupe  afin d’ échanger des fichiers, des vidéos, proposer des évaluations en ligne, utiliser la messagerie instantanée pour faire un suivi, accompagner à distance, faciliter la collaboration, partager une veille sur un thème, une technique, un métier …

Les réseaux sociaux sont également un nouveau territoire à explorer pour les éducateurs, comme le montre particulièrement l’expérience des promeneurs de net.

Enfin, j’ai insisté sur un dernier usage qui me semble vital : intégrer les réseaux sociaux numériques dans les actions de formation et d’accompagnement socioéducatifs est, de mon point de vue, indispensable pour lutter contre les impacts désastreux d’une e-réputation mal maitrisée et pour accompagner les publics  dans la reprise en main de leur présence numérique, grâce notamment au Personal Branding, technique qui consiste à utiliser les ressorts de marketing pour promouvoir son image comme une marque.

« Demain, tous médiateurs numériques » est le mot d’ordre par lequel j’ai conclu ma conférence, que vous pouvez réécouter sur le lien ci-dessous :

Webinaire « Maîtriser les réseaux sociaux pour en intégrer les usages en formation ou en orientation » Frédéric Haeuw

Le diaporama est également à votre disposition :

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :